Blog Saint Léon

Qui était Saint Martin de Tours ?

samedi 14 novembre 2020 par Marc ANDRE

Belle surprise ce vendredi 13 novembre ! A l’occasion de la Saint Martin, ce sont chargés de succulents Bretzels et de petites briques de jus de pomme que les CM bilingues ont poussé la porte de notre classe afin de nous gâter.

Un goûter offert à tous les écoliers de Saint Léon par l’association A2L que nous remercions ici.

Juste avant ce passage surprise, nous nous étions intéressés au personnage de Saint Martin à partir de l’observation attentive d’une statue de bois polychrome réalisée à la fin du XVIe siècle.

Cette statue en bois polychromé représente un groupe constitué de deux personnages et d’un cheval. À droite se trouve un mendiant infirme : son costume est en lambeaux, il possède une jambe de bois et prend appui sur un bâton. Il tient dans sa main droite une partie du manteau de l’autre personnage. Cet autre personnage, montant un cheval au harnachement précieux, occupe le reste de la composition. Ce cavalier richement vêtu est retourné vers le mendiant, il brandit son épée pour découper son manteau.

Ce que raconte cette statue :
Nous sommes à Amiens, un soir d’hiver 354. Un soldat – que l’armée romaine a envoyé en Gaule à Amiens - s’apprête à passer la porte fortifiée de la ville. Un mendiant est là qui grelotte. Martin, le militaire, est choqué par cette misère. D’un coup d’épée, il déchire sa chlamyde, un manteau fait d’une pièce de laine rectangulaire qui fait partie de son équipement militaire, et en donne la doublure intérieure au pauvre. Le geste ne provoque, dans l’immédiat, que la honte de quelques passants. La nuit suivante, le Christ lui apparaître en songe, drapé de cette moitié de manteau. Cette vision l’incite à demander à quitter l’armée et à se convertir en demandant le baptême. L’empereur lui refuse son congé, mais, comme Martin ne veut plus porter les armes et se battre, il est d’abord emprisonné, puis finalement relâché. Martin consacre alors sa vie à Dieu. D’abord près de Poitiers, où il fonde un petit monastère et d’où il accomplit ses premiers miracles, puis comme évêque de la ville de Tours.

Saint Martin est né en Pannonie, l’actuelle Hongrie. Après sa mort, il deviendra très populaire en France mais aussi dans toute l’Europe. Beaucoup d’églises et de lieux portent son nom. Cet épisode de sa vie est celui qui est le plus représenté. Sans cesse, les artistes de toutes époques représenteront la scène.

En Allemagne, la Saint-Martin, symbole de partage, est toujours célébrée par des retraites au flambeau dans les rues, les lampions étant généralement portés ou même confectionnés par les enfants. On organise aussi des feux de joie. C’est une fête de la lumière. Certains enfants vont de maison en maison demander des bonbons aux voisins dans leur quartier, en échange d’une chanson.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 159998

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site CLASSE CM1 A  Suivre la vie du site Année 2020-2021   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.27 + AHUNTSIC

Creative Commons License