ECOLE LA SAINTE FAMILLE
Dîtes-nous Madame LIVET

Il y a comme un goût de fin d’année...

mardi 8 juin 2010

Le soleil est enfin là… il confirme ce que nos agendas nous disent depuis quelques jours : nous sommes bien en juin et la fin de l’année approche. Nous avons rencontré Madame LIVET, la Directrice de l’école. Elle nous dit son sentiment en cette fin d’année.

Bientôt la kermesse ?

Elle arrive à grands pas… c’est un moment attendu par les élèves et les adultes. Il est important pour tout le monde d’arrêter sa course quotidienne et de prendre le temps de fêter une année… un luxe… peut-être mais il est à portée de main.

L’équipe qui redonne vie à l’APEL investit beaucoup dans la préparation de ce temps. Je les en remercie… pour toute la Communauté éducative. Leur investissement a des conséquences bien plus importantes que cette journée. Il est un des premiers pas d’une prise de responsabilité des parents dans la vie de l’école.

L’enseignement catholique n’est pas seulement une structure que les parents paient en échange de services… il a aussi et surtout le projet de penser et de vivre ensemble le projet éducatif de l’école. Ce n’est pas compris de toutes les familles qui voient dans l’APEL un petit plus… voire un gadget… Mais ce n’est pas non plus toujours clair pour les enseignants qui ne savent pas toujours comment laisser de la place aux parents. Il faut nous y essayer… parce que la cohérence entre l’école et la famille est source de réussite.

Espérons que l’énergie de ceux qui se sont engagés donnera envie aux autres d’entrer dans la dynamique… parce que nous avons tous à y gagner.

La fin de l’année est là ?

Tout dépend pour qui… les élèves n’ont pas la même conception du temps. L’annonce de la kermesse, les évaluations de fin de période, les projets de déménagement pour certains, les journées d’immersion pour les CM2 en sont des indices… l’année va se terminer… En même temps, cinq semaines représentent encore un temps très long pour les élèves. Le rythme de travail est toujours aussi soutenu, les projets se poursuivent, les apprentissages continuent de se mettre en place.

C’est un peu différent pour les enseignants qui, dans cette période, continuent de vivre cette année mais jettent à l’occasion un regard sur la rentrée 2010… le soutien, l’entrée dans la littérature, l’histoire… j’entends les interrogations, des idées. Des remises en questions pointent. De nouvelles propositions vont se construire.

Une même équipe à la rentrée 2010 ?

A l’heure actuelle, il n’y a toujours pas de décisions véritables ni officielles. Le mouvement de l’emploi reste un casse-tête. C’est toujours une question qui préoccupe en juin les élèves et les parents… mais aussi l’équipe et moi-même. Ce souci est pourtant vite oublié à la rentrée mais il reviendra…

La personnalité de l’enseignant est importante, c’est vrai… mais ce n’est pas le seul élément qui entre en ligne de compte. Tous les enseignants de l’Enseignement catholique du département, voire même de la région se connaissent, ont reçu la même formation au Centre de Formation pédagogique de METZ. Ils se rencontrent régulièrement. Si le lien que l’enseignant crée avec l’école est important, il vit son métier dans un ensemble plus vaste et n’est pas dépaysé quand il change d’établissement.

Bien sûr, nous avons notre projet. A TOUL, rue de Rigny, les élèves ne sont pas ceux du centre ville de NANCY. Chaque école a son identité. Si un enseignant est force de proposition pour construire ce projet, il s’inscrit aussi dans la dynamique existante. Je ne suis pas inquiète.
Notre école avance avec la participation de tous les enseignants… les plus anciens avec leur expérience, les nouveaux avec un regard neuf. Chaque année est une nouvelle aventure.

L’actualité parle surtout de la rentrée en termes de fermeture de classe… qu’en est-il à la Sainte Famille ?

Au-delà des polémiques qui font le une de la presse, il ne faut pas nous leurrer. Notre région continue de perdre des emplois, les familles sont moins nombreuses, la population scolaire baisse.

Nous ne sommes toutefois pas touchés pas les fermetures. Au regard des élèves présents cette année, des départs annoncés et des inscriptions confirmées, l’école garde la même structure à la rentrée 2010, c’est sûr !

Il n’y a plus de place dans les classes de Cycles I et II et actuellement, les demandes pour le Cycle III sont nombreuses.

Baisse de la population scolaire, crise… Comment expliquez-vous ces nombreuses demandes ?

Nous sommes une école privée et c’est vrai que la scolarité à un prix… les parents qui se posent la question remarquent vite que la scolarité est proche d’un forfait de portable au prix le plus bas…

Nous sommes une école catholique et sommes bien conscients que peu de familles font un choix dans ce sens…

Et pourtant… ils sont sensibles à l’accueil que nous proposons, au regard que nous portons sur leur enfant, au crédit que nous mettons dans sa réussite et son bien-être. Si ce n’est pas l’annonce de l’Evangile qui est recherchée, le projet qu’elle inspire ne laisse pas insensible. C’est avec beaucoup de modestie que je le revendique.

En même temps, nous sommes conscients de ce que nous avons mis en œuvre, nous savons aussi ce qui nous reste à faire… cette disposition d’esprit, je le crois, fait mouche. Non, nous n’avons pas des réponses à tout… nous en sommes conscients et nous efforçons de nous adapter, tout en restant fidèles aux ambitions et aux exigences éducatives et pédagogiques de l’Education nationale et de l’Enseignement catholique.

Nous recherchons la cohérence… entre les attentes des parents et ce que nous visons pour l’enfant, entre l’éducation reçue en famille et l’apprentissage de la vie en collectivité, entre les apprentissages et les activités proposées, entre les besoins individuels des élèves et les projets communs, entre l’actualité et les programmes… Ces tensions ne sont pas un problème mais une continuelle quête... et elle est passionnante !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 526 / 240473

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Editorial  Suivre la vie du site Les éditoriaux à relire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License