ECOLE LA SAINTE FAMILLE

Histoire de la cathédrale

2007

Combien de temps a-t-il fallu pour construire la cathédrale de TOUL ? C’est difficile de le dire. Ce monument est construit à la place d’une ancienne cathédrale. Elle a été améliorée au fil des siècles. Elle a subi des dommages, des réparations... qui se poursuivent encore

Vers 350, Saint MANSUY évangélisa la Gaule et en 365, TOUL devint le siège d’un évêché.

Saint MANSUY fut le premier évêque. Il fut enterré dans le cimetière qui se trouvait à proximité de l’abbaye St. Mansuy qui s’élèvera ensuite sur ce même site .

La première église fut sans doute l’oratoire dédié à St. PIERRE, hors des murs de la citée.

La première cathédrale, dédié à Saint-Étienne et Notre-Dame, est construite après le milieu du Ve siècle.

De 963 à 967, l’évêque Saint Gérard, 33e évêque de Toul, construit une cathédrale romane qui comprend trois basiliques distinctes :
- l’une consacrée à la Vierge
- la deuxième à saint Étienne
- la troisième, qui sert de baptistère, à saint Jean-Baptiste.

Au XIe siècle, comme dans d’autres cités, les deux premières églises sont fondues en un édifice unique, tandis que le baptistère garde une existence autonome.

Par la suite, l’édifice sera reconstruit plusieurs fois.

En 1221, l’évêque Eudes de Sorcy pose la première pierre de la cathédrale gothique actuelle dédiée à Saint-Étienne. Les travaux débutent par le choeur en reprenant une partie des fondations de l’édifice roman.

Le gros oeuvre du choeur est terminé en 1235

Dans la deuxième moitié du XIIIe siècle, la construction se poursuit avec le transept, la dernière travée de la nef, du porche et de la partie orientale du cloître.

De 1331 à 1400, les 4e, 5e, 6e et 7e travées de la nef sont construites et la nef romane est abattue au fur et à mesure qu’avance la construction des travées gothiques tandis que la construction du cloître, le deuxième plus grand cloître gothique de France (54 mètres par 42 mètres) est terminée par Pierre Perrat.

Les travaux connaissent ensuite une longue interruption à cause de la guerre que se livrent le duc de Bourgogne et le duc de Lorraine. La construction reprend en 1460 suite à la réception d’un don de 1 000 livres de la part du pape et de 1 500 de la part du roi de France. Une partie de la première travée de la nef est construite par Jacquemin de Lenoncourt jusqu’au niveau de la rosace puis la massif occidental de la cathédrale romance construite au XIe siècle est démoli.

Le 9 mars 1460, les membres du chapitre demandent puis achètent à Tristan de Hattonchâtel le dessin de la façade occidentale en se réservant le droit de la faire construire par l’architecte de son choix. Cette façade, de style gothique flamboyant, sera réalisée de 1475 à 1496.

Pendant ce temps, les 2e et 3e travées de la nef sont construites dans le style gothique flamboyant et font le raccord entre la façade construite à partir de 1460 et la 4e travée de la nef construite à la fin du XIVe siècle. Les tours sont terminées en 1495.

Vers 1530, les deux clochers surmontant les tours du chevet sont construites. En 1561, l’étage supérieur de la tour sud du chevet s’écroule et les chanoines font abattre l’étage supérieur de la tour nord du chevet par mesure de sécurité. C’est pour cette raison que tu n’as jamais vu ces tours.

Au dessus du choeur, la base des tours qui ont disparu.

Les chapelles latérales sont construites au cours du XVIIIe siècle.

En 1794, durant la Révolution, des statues qui garnissaient les niches des portails de la façade occidentale ainsi que du jubé, des stalles et de divers ornements sont détruits.

Le 20 juin 1940, la tour sud de la façade occidentale et les toitures sont anéanties par un bombardement. Une couverture provisoire est mise en place pour protéger les voûtes.

En 1978, l’ancienne cathédrale est fermée par sécurité et une importante campagne de restauration commence dans les années 1980. Les toitures sont reconstruites en 1981 en reprenant la géométrie d’avant 1940 : une couverture en ardoises sur une charpente métallique. La restauration de l’extérieur, mis à part la façade occidentale, est terminée en 1995. Quant à elle, la façade occidentale est restaurée en 2003.

JPEG - 28.9 ko

Les mesures
- L’édifice mesure 98 mètres de long.
- Les voûtes qui s’élèvent à 32 mètres.
- Le transept mesure 56 mètres de long par 17 mètres de large.
- La façade mesure 37 mètres de large
- Les tours s’élèvent à 70 mètres.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1114 / 242493

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les classes  Suivre la vie du site CM2  Suivre la vie du site Apprendre à Toul  Suivre la vie du site La cathédrale de TOUL   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License